Traitement des varices dans le Pas-de-Calais

 

                      COUPEROSE, ERYTHROSE ET VARICOSITES

                                         LASER VASCULAIRE

photo-VARICOSITES.jpg.jpg
La couperose se caractérise par la présence de petits vaisseaux rouges sur le visage surtout sur les joues et les ailes du nez.
Lérythrose correspond à une rougeur diffuse au niveau du visage.
Elles peuvent s’accompagner de bouffées vasomotrices donnant la sensation de bouffée de chaleur lors des changements de température, de l’exposition solaire, de la consommation d’alcool même minime, ainsi que celle de boisson chaudes ou d’aliments épicés. Elles peuvent être très gênantes…
Les varicosités sont des petits vaisseaux disgracieux des jambes et des cuisses de couleur rouge ou bleue.
 
Selon le type de lésion, on choisit un traitement au laser Nd Yag ou à la lampe flash.
L’énergie de la lumière est absorbée par la cible qui est ici le vaisseau et transformée en chaleur entraînant une coagulation puis une disparition progressive de ce vaisseau.
 
LE TRAITEMENT DES LESIONS VASCULAIRES PAR LASER EST-IL DOULOUREUX ?
Une petite sensation de chaleur ou de petit coup d’élastique atténuée par les systèmes de refroidissement performants peut être ressentie.
Une anesthésie par crème anesthésiante ou locale pourra parfois être proposée en cas de zone délicate à traiter.
 
QUELLES SONT LES SUITES D'UNE SEANCE DE LASER VASCULAIRE ?
Des rougeurs, un léger œdème peuvent persister jusqu’à 6 jours après la séance. De petites croutes peuvent apparaître mais vont partir en quelques jours.
La brûlure est une complication rare. Il en est de même pour les cicatrices et les surinfections cutanées.
Il ne faut pas surévaluer les risques mais prendre conscience que tout traitement comporte une part d’aléas.
Le recours à un médecin formé vous assure que celui-ci a la compétence requise pour essayer d’éviter ces problèmes ou de les traiter efficacement le cas échéant.
 
QUE FAUT-IL FAIRE APRES LA SEANCE DE LASER VASCULAIRE ?
Après la séance une crème réparatrice est appliquée et à poursuivre pendant une semaine environ. Éviter le sport et les exposition à la chaleur comme les saunas et les hammams pendant 24 à 48 heures.
Une protection solaire est nécessaire pendant un mois.
 
QUELLE EST LA FRÉQUENCE DES SEANCES DE LASER VASCULAIRE ?
Elle est fonction de la zone traitée : en moyenne une fois par mois pour le visage, tous les deux mois pour les varicosités des jambes.
Le nombre de séances est fonction de l’importance des lésions à traiter.
 
LES RÉSULTATS SONT-ILS DURABLES ?
Oui, mais la maladie étant évolutive, d’autres vaisseaux peuvent se dilater. Il est donc nécessaire de prévoir des séances d’entretien (une séance par an, en moyenne).
 
Y A-T-IL DES CONTRE-INDICATIONS AU LASER VASCULAIRE ?
Le bronzage, l’application d’autobronzants datant de moins de 15 jours, la prise de Roaccutane ou de médicaments photosensibilisants, les dermatoses photo-aggravées, les infections actives locales ou générales, la grossesse ou l’allaitement, les cancers en évolution...